Comment devenir huissier de justice ?

Comment devenir huissier de justice ?

Le domaine du droit est connu pour abriter plusieurs corporations professionnelles. Entre avocat et notaire qui disposent d’une grande renommée, les huissiers sont aussi des personnes à part entière dans ce domaine. Il s’agit d’une profession qui attire plusieurs personnes. Il est important pour ceux qui aspirent à ce métier de connaître le parcours qui permet de devenir huissier. Dans cet article, vous allez découvrir le processus qu’il faut suivre pour exercer la noble profession d’huissier.

Huissier : de qui s’agit-il ?

En réalité, il faut savoir que le travail du ciel est un des métiers les plus méprisés par la population. Ceci est dû au fait que la communication avec un huissier est souvent signe de mauvaises nouvelles. En effet, les huissiers sont les personnes qui traitent des sujets d’action en injustice, des saisies de bien ou encore d’expulsion sur un territoire. L’huissier se définit donc comme une personne qui est chargée de mettre au parfum les personnes contre qui une action en justice a été tentée et de leur remettre la convocation. Son rôle s’étend aussi à tenir au courant les personnes de décision prise par les institutions juridiques et aussi à assurer leur exécution. Ce dernier cas de figure est le plus souvent fréquent dans les situations de recouvrement de créances. Il peut aussi, en fonction de son bagage intellectuel lié au domaine du droit, servir en tant que conseiller juridique. L’huissier peut travailler dans un cabinet ou à titre indépendant. L’exercice de cette profession nécessite la possession de diplôme précis.

A lire  Aspects juridiques de la reprise d'entreprise : ce que vous devez savoir

Devenir huissier : première alternative

La première alternative qui s’offre aux personnes qui désirent exercer en tant qu’huissier est l’obtention d’un master 1 en droit. En réalité, cela inclut que la personne ne doit être d’abord titulaire d’un baccalauréat qui lui permettra d’avoir accès aux écoles de droit. Il doit ensuite effectuer 3 ans d’étude dans une branche liée au droit afin d’avoir une licence de droit. Grâce à cette licence de droit, il pourra donc effectuer son master 1 en droit qui lui donnera accès à la profession d’huissier. Il lui est aussi nécessaire de réaliser deux ans de stage rémunéré dans un cabinet d’huissier. Pour finir, ladite personne doit impérativement réussir un examen ultime. Ce dernier varie d’un pays à un autre, mais il s’agit le plus souvent de l’examen professionnel d’aptitude aux fonctions d’huissier de justice.

Devenir huissier : Deuxième alternative

Pour devenir huissier, il est aussi possible d’utiliser son Master 2 en Droit. C’est d’ailleurs l’alternative la plus prisée en raison de la structuration des écoles professionnelles du droit. La plupart finissent le cycle avec un bac + 5 en droit leur permettant ainsi d’accéder à l’examen professionnel d’huissier de justice. Il faut savoir que malgré la possession d’un bac + 5, l’expérience de deux ans de stage rémunéré est toujours requise. Ce qu’il faut savoir c’est que l’examen professionnel n’est pas toujours abordable, mais il existe des modalités vous permettant de tenter votre chance à plusieurs reprises. Vous pouvez donc essayer cet examen 4 fois. Lorsque vous ne réussissez pas à la 4e et dernière tentative, vous ne pourrez plus donc devenir huissier de justice.

A lire  La permanence téléphonique juridique pour les questions de droit des obligations

Les qualités d’un huissier

Hormis le diplôme et le cursus, il existe beaucoup de critères qui peuvent vous prédéterminer à la profession d’huissier. Pour espérer exercer un jour dans le domaine, vous devez être une personne dotée de capacité communicationnelle exceptionnelle. Vous devez être en mesure de dialoguer, savoir un esprit d’écoute et de savoir véhiculer les émotions afin d’assurer l’exécution des décisions juridiques. Vous devez être aussi doué en technique de négociation.