Avoir un enfant est le rêve de tous les parents. Il arrive cependant que certains parents n’arrivent pas à concevoir naturellement un enfant. C’est pour cette raison que de plus en plus de parents se tournent vers l’adoption. Mais l’adoption ne se fait pas non plus du jour au lendemain, il faut suivre une longue démarche pour y arriver. Nous vous présentons dans cet article toutes les étapes à compléter pour pouvoir adopter un enfant.

Les conditions pour pouvoir adopter

Pour pouvoir adopter un enfant en France, il est nécessaire de remplir certaines conditions. En effet, le processus d’adoption français est réglementé. Pour pouvoir faire une demande d’adoption, vous devez donc répondre à plusieurs conditions :

  • Être âgé de 28ans que vous soyez célibataire, en couple ou marié et quelle que soit votre orientation sexuelle.
  • Avoir 15 ans de plus au minimum, que l’enfant à adopter si vous avez choisi l’adoption plénière comme forme d’adoption.
  • Avoir 10 ans de plus que l’enfant si vous voulez adopter l’enfant de votre conjoint.
  • Obtenir un agrément vous permettant de déposer une demande d’adoption que ce soit une adoption en France ou à l’internationale auprès de l’Aide sociale à l’enfance. Cet agrément est valable pendant 5 ans et n’est pas nécessaire pour l’adoption de ou des enfants d’un conjoint. Il faudra cependant renouveler sa volonté d’adopter un enfant chaque année jusqu’à ce que l’adoption soit officielle.
  • Il faudra également s’assurer que l’adoption d’un enfant ne va pas déstabiliser l’équilibre de la famille, surtout dans le cas où le ou les demandeurs ont déjà un ou des enfants.

Les enfants à adopter

En général, on compte 700 enfants français à adopter chaque année. La plupart du temps, ce sont des enfants qui ont été remis à un organisme autorisé pour l’adoption ou au service de l’Aide sociale à l’enfance après le consentement de leurs parents ou du conseil de famille à l’adoption. Il arrive aussi que ce soit des enfants qui sont orphelins, des enfants trouvés ou encore des enfants délaissés à la naissance. Certains enfants ont été déclarés par un juge abandonnés par leurs parents quand ces derniers ne se sont plus occupés ou intéressés à leurs enfants depuis plus de 1 an. Il est également possible pour un citoyen français d’adopter des enfants de l’étranger. Dans ce cas, il faudra se soumettre aux conditions d’adoption du pays.

Les formes d’adoption

Avant de pouvoir adopter un enfant, il est important de choisir sous quelle forme vous voulez adopter l’enfant. Vous avez la possibilité d’adopter avec une forme d’adoption simple où l’enfant que vous aurez adopté gardera les liens juridiques qui le lie à ses parents biologiques. Ce type d’adoption peut d’ailleurs être révoqué à tout moment. L’adoption plénière quant à elle vous permettra de créer un lien nouveau entre les parents adoptifs et l’enfant. Ce dernier prendra d’ailleurs le nom de ses parents adoptifs et pourra jouir de la nationalité française si l’adoption a été faite à l’internationale. Cette forme d’adoption est irrévocable.