Nombreuses personnes souffrent silencieusement à cause de la maltraitance dont elles sont victimes. La plupart du temps, ces personnes ont peur de dénoncer cette maltraitance ou ne savent tout simplement pas comment faire pour que cela cesse. Si vous êtes victime de maltraitance ou que vous connaissez quelqu’un qui subit une forme de maltraitance quelconque, sachez qu’il existe des recours pour que cela s’arrête.

Les différentes formes de maltraitance

Il arrive que des personnes adultes, des enfants et même des personnes âgées soient maltraitées sans que l’on s’en aperçoive. Ces maltraitances peuvent être volontaires comme involontaires selon le cas. Plusieurs raisons expliquent les maltraitances, mais pour être sûr de pouvoir apporter votre aide à une personne maltraitée ou même de vous sortir vous-même de cette situation, il est important de distinguer les différentes formes de maltraitance :

  • La maltraitance intentionnelle qui a pour but de nuire à une personne sous la forme d’inattentions actives.
  • La maltraitance par inadvertance qui consiste s’explique par le fait de négliger une personne sans le vouloir et sans intention de lui faire du mal ou de lui nuire.
  • La maltraitance physique qui consiste à blesser ou à faire du mal physiquement à une personne de n’importe quel âge.
  • La maltraitance médicale qui consiste à priver une personne des soins médicaux dont elle a besoin ou au contraire de suredoser les médicaments que la personne doit prendre ou encore de droguer une personne avec des sédatifs.
  • La maltraitance civique qui consiste à placer la personne sous une tutelle abusive ou en limitant ses contacts avec le monde extérieur.
  • La maltraitance psychologique qui consiste à démoraliser et à dévaloriser une personne en l’insultant, le culpabilisant, en le menaçant, en le harcelant ou encore en l’humiliant.

Que faire en cas de maltraitance d’enfant

Si vous avez découvert qu’un enfant est maltraité par un ou ses parents ou par un de ses proches, vous êtes dans l’obligation de signaler ce cas de maltraitance. Dans ce cas, vous devez en informer dans les plus brefs délais les autorités judiciaires compétentes ainsi que les autorités médicales. C’est une obligation légale de tous les citoyens français. Pour cela, vous pouvez vous rendre au poste de police le plus proche de l’enfant victime de maltraitance ou encore en appelant le numéro vert Allô enfance maltraitée, le 119. Cet acte a pour bût de protéger l’enfant et dans certains cas de lui sauver la vie.

Que faire en cas de maltraitance d’adulte

La forme la plus courante de maltraitance d’un adulte est sans aucun doute la violence conjugale. La plupart du temps, les gens ne veulent pas intervenir en pensant que c’est les affaires du couple. Mais si vous constatez qu’une femme et même un homme sont victime de violence conjugale, vous devez le signaler aux autorités pour protéger la vie de chacun. En cas d’urgence, vous pouvez appeler la police ou la gendarmerie ou encore les services d’urgence comme les pompiers ou le samu.