Tout le monde le sait. Pour obtenir de bons résultats avec son entreprise, l’ambiance est un paramètre clé. Si de nombreuses sociétés ont décidé d’opter pour des solutions alliant responsabilité et charte de bonne conduite, il demeure néanmoins de sérieuses difficultés relationnelles dans certaines PME. Dans cette optique, la gestion de conflit a pris une part prépondérante dans le quotidien d’une entreprise. On comprend donc mieux pourquoi le poste de médiateur est aussi recherché en 2020. Focus sur les nouveaux outils qui ont fait leurs preuves pour gérer les conflits.

Litiges judiciaires ou administratifs

Quel que soit le secteur d’activités de votre entreprise, le litige administratif ou judiciaire est un risque permanent. Gérer ce type de problème requiert une certaine expertise que seul un professionnel de la médiation possède. Outre l’expérience de ces pros, les solutions mises à disposition des entreprises font généralement l’unanimité. En misant sur le dialogue et les entretiens individuels, ces experts de la médiation arrivent très souvent à dénouer des situations qui semblaient figées à première vue. Enfin, ce secteur vient de connaître une petite révolution : l’e-médiation. Avec la nouvelle loi du 1er janvier 2020, la médiation est devenue obligatoire avant de passer devant un juge. Un sacré coup de pouce pour la profession de médiateur

Des formations express

Afin de permettre au plus grand nombre d’acquérir des connaissances législatives et juridiques propres à la médiation, il existe des formations express. Des droits fondamentaux de la consommation au droit à la déconnexion des salariés en passant par l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés, la liste est longue. En dépit de certaines idées reçues, le prix de ce type de formation reste accessible pour une majorité de Français. Un rapide coup d’œil sur les tarifs pratiqués permet de constater que le marché de la médiation est en plein essor. L’occasion idéale pour franchir le cap pour son entreprise.