Vous avez décidé de faire l’acquisition d’un 2 roues pour avoir la possibilité de vous déplacer rapidement et facilement au quotidien. En tant que véhicule terrestre qui fonctionne grâce à un moteur, il est obligatoire d’assurer votre scooter. Dans notre article, vous allez découvrir quelles sont les assurances obligatoires et facultatives pour un scooter. Mais vous pourrez aussi y découvrir les informations qui doivent figurer sur votre contrat d’assurance scooter.

Assurance responsabilité civile : une obligation pour tous les scooters

Dès la première seconde où votre scooter utile les routes. La loi vous oblige à l’assurer au moins avec l’assurance Responsabilité civile. C’est en effet la garantie qui va prendre en charge l’indemnisation des dommages corporels et matériels que vous ou votre passager pouvez engendrer à tiers suite à un accident que vous avez causé. C’est donc l’assurance obligatoire à laquelle vous devez souscrire si vous désirez circuler librement et en toute légalité avec votre scooter. Il est important de souligner que même si votre scooter est laissé dans le garage ou qu’il est en panne. Vous êtes tout de même tenu de respecter l’obligation de l’assurer. Effectivement, même dans ces conditions, votre engin peut provoquer des sinistres, comme un incendie par exemple, et porter préjudice à autrui. Là encore, l’assurance responsabilité civile est de mise. La seule fois où l’obligation de souscrire à une assurance scooter c’est quand vous avez immobilisé votre scooter en démontant ses 2 roues, en vidant son réservoir et en démontant sa batterie. Dans ce cas, votre scooter ne risque plus de causer des accidents à tiers. Si vous ne vous soumettez pas à cette obligation de souscrire à une assurance scooter et que vous conduisez tout de même votre engin. Vous vous exposez à la suspension de votre permis et à l’obligation de payer une amende.

A lire  Tout ce qu’il y a à savoir sur le divorce

Les assurances complémentaires pour un scooter

Comme l’assurance obligatoire pour un scooter, l’assurance responsabilité civile, ne prend en charge que les dommages matériels et corporels à autrui. Votre scooter et vous-même ne serez pas assurés par cette garantie. Il existe toutefois des garanties auxquelles vous pouvez souscrire pour assurer votre protection et celle de votre engin quand vous êtes sur votre scooter ou non. De ce fait, pour être pris en charge en cas d’accident que vous avez causé ou non et que vous êtes blessé. Nous vous recommandons de souscrire à une assurance conducteur. Vous pouvez aussi souscrire à une assurance contre les vols de votre scooter. Dans ce cas, il est important de bien vérifier les conditions de l’assurance pour être sûr d’être couvert. Enfin, il existe également des assurances pour les casses de votre scooter en cas d’accident et/ou de catastrophes naturelles. Vous pouvez souscrire à ces garanties afin d’optimiser votre protection et celle de votre scooter quand vous l’utilisez ou non.

Les mentions obligatoires dans un contrat d’assurance scooter

Quand vous allez souscrire à une assurance scooter, vous allez signer un contrat. Mais avant d’apposer votre signature sur ce document, il est recommandé de bien vérifier qu’il contient toutes les mentions de base nécessaires. En plus de votre identification et les informations sur votre compagnie d’assurance. Votre contrat d’assurance scooter doit contenir :

  • Le montant de la cotisation que vous allez payer tous les ans avec les fréquences de paiement et son éventuel fractionnement.
  • Le plafond des remboursements qui s’applique à votre souscription.
  • Le montant des franchises que vous devez vous acquitter avec les montants à payer si les franchises sont différentes pour quelques garanties.
A lire  Les démarches à suivre pour adopter

Il est important de bien lire votre contrat d’assurance scooter avant de le signer pour être sûr que tout est en règle. Mais vous pourrez aussi prendre connaissance des diverses conditions et exclusions de votre assurance pour éviter les mauvaises surprises.